Évaluation nationale en insolvabilité axé sur les compétences

L’ACPIR a mis en œuvre un programme de formation axé sur les compétences, qui non seulement insiste sur l’acquisition du savoir, mais renforce parallèlement les compétences et connaissances déjà acquises.

L’examen national en insolvabilité axé sur les compétences (ENIC) est un processus complet d’évaluation des connaissances des candidats, de leur compréhension de l’insolvabilité, de leur capacité d’appliquer leurs connaissances techniques à la pratique, et de leur capacité de trouver des solutions aux problèmes que peuvent soulever les dossiers d’insolvabilité et de restructuration. Autrement dit, l’ENIC a pour but d’évaluer la capacité d’un candidat qui débute la pratique de son métier à titre de professionnel agréé de l’insolvabilité et de la réorganisation (PAIR).

Message aux associés stagiaires se préparant à l’ENIC 2017

L’Examen national en insolvabilité axé sur les compétences (ENIC) 2017 consistera en une série de huit (8) questions, soit quatre (4) le premier jour et quatre (4) autres le deuxième. Les questions, qui se rapporteront à un scénario relatif aux consommateurs ou aux entreprises, serviront la plupart du temps à évaluer la compréhension de concepts fondamentaux communs à ces deux types de pratique. 

Cette année encore, les candidats auront droit à cinq (5) heures chaque jour pour répondre aux questions de l’examen. Le temps de réponse suggéré dans le cahier pour chacune des questions varie entre un temps minimum basé sur une durée de réponse de trois (3) heures et un temps maximum basé sur une durée de réponse de cinq (5) heures, soit la durée totale accordée par journée d’examen. Les candidats doivent veiller à ne pas dépasser le temps de réponse maximal suggéré pour chaque question, sous peine de manquer de temps pour répondre aux autres questions.  

Afin d’aider encore plus les candidats qui se présentent à l’ENIC 2017, le Conseil de l’ENIC indique au début de chaque question les compétences clés évaluées par cette question. En voici un exemple :

En plus d’évaluer votre compétence dans le domaine Droit et procédure d’insolvabilité, cette question sera axée principalement sur les domaines Éthique et professionnalisme, Imposition et taxation, et Analyse financière et rapport. Gardez ces compétences à l’esprit quand vous répondrez aux questions ci-dessous.

Cette indication a pour but d’attirer l’attention des candidats sur les domaines du Profil des compétences évalués grâce aux questions. Les candidats doivent s’assurer d’éviter les réponses de type « fourre-tout », où ils déversent toutes leurs connaissances sur les compétences ciblées. En effet, leurs réponses doivent être pertinentes et avoir suffisamment d’ampleur et de profondeur pour démontrer leur compétence. Tout élément de réponse non pertinent compte tenu des faits de l’affaire et de ce qu’on demande aux candidats de faire écourtera le temps requis pour répondre à la question de façon complète et avec compétence.