Plans directeurs des examens

Plan directeur de l’Examen national en insolvabilité axé sur les compétences (« ENIC »)

Les questions de l’Examen national en insolvabilité axé sur les compétences (ENIC) puisent leur contenu  dans les Ressources didactiques de l’ACPIR, évaluant ainsi les aptitudes et compétences identifiées dans le Profil de compétence. Le jury d’examen est chargé de préparer un examen qui met l’accent le comportement éthique et professionnalisme et qui mesure le niveau de compétence, tant dans les dossiers de consommateurs que les dossiers commerciaux.

Le jury d’examen peut poser des questions sur n’importe quelle matière évaluable, compétences et aptitudes tout en considérant l’importance relative des diverses compétences indiquées ci‑dessous.

L’ENIC de 2016 comporte huit questions reliées à  des cas pratiques, dont quatre le jour un et quatre le  jour deux. Les scénarios comprennent quatre questions portant sur des dossiers de consommateurs et quatre questions sur des dossiers commerciaux, bien que la matière couverte dans chacun des scénarios  pourrait s’appliquer aux deux types de dossiers. Il y aura des questions spécifiques pour chacun des scénarios.

Compétences

Catégories

Pourcentages

Droit et procédure d’insolvabilité

E

41 – 47 %

Éthique et professionnalisme

A

10 – 12 %

Droit des affaires

G

7 – 11 %

Gestion des activités commerciales

I

7 – 11 %

Analyse financière et rapport

J

7 – 9 %

Financement

H

7 – 9 %

Imposition et taxation

F

7 – 9 %

Philosophie et pratique de l’insolvabilité

D

2 – 4 %

Plan directeur de l’Examen du Cours de connaissances fondamentales

L’Examen du Cours de connaissances fondamentales est un examen en ligne d’une durée de trois heures qui comporte 120 questions à choix multiples touchant toute la matière d’enseignement du Cours de connaissances fondamentales ainsi que les domaines de compétences décrits dans le Profil de compétence. L’examen est conçu pour tester les compétences au moyen de questions portant sur les dossiers de consommateurs, les dossiers commerciaux ou les deux, tout en maintenant un équilibre entre ces deux types de dossiers. Les questions portent, pour la plupart, sur les connaissances requises pour pouvoir travailler adéquatement dans le domaine de l’insolvabilité et de la restructuration. Ces questions visent ultimement à tester la capacité du candidat à appliquer, à diverses situations, les connaissances acquises.

Les aspects suivants ont été pris en compte dans l’élaboration des questions :

Domaines de contenu

Pourcentages

Éthique

8 – 12 %

Faillite

27 – 37 %

Solutions de restructuration

23 – 33 %

Mise sous séquestre

12 – 18 %

Sujets spéciaux

8 – 12 %

Annexes

4 – 6 %

Degré de difficulté

Pourcentages

Facile

23 – 27 %

Intermédiaire

45 – 55 %

Difficile

23 – 37 %